Association des laboratoires internationaux de recherche

logo LIR 2015 web
Pour une médecine innovante accessible à tous

Pour une médecine innovante accessible à tous

Que l’on définisse la santé comme un état de plénitude ou comme la capacité à affronter la maladie, elle constitue une aspiration universelle des individus et une composante essentielle du développement humain. la santé peut être considérée comme un droit fondamental, au même titre que le droit à la sécurité, à l’eau ou à un environnement préservé.

Un enjeu de société

Dans nos sociétés développées, la santé est une préoccupation majeure, condition indispensable à la pleine jouissance des opportunités de la vie moderne. c’est aussi un objectif de productivité dans un contexte d’économies industrielles reposant sur la croissance et le développement matériel.

Les objectifs collectifs de santé publique se sont peu à peu doublés de finalités personnelles, les individus et les familles consentant une part croissante de leurs revenus à la préservation de leur santé. en même temps que les etats mettaient en place des systèmes de prise en charge mutualisés,
La demande de soin s’est beaucoup accrue et les standards de bien-être se sont considérablement élevés.

C’est ainsi que les pays occidentaux doivent faire face aujourd’hui à une très grave contradiction entre, d’une part, des systèmes de santé chroniquement déficitaires et dont le financement pèse lourdement sur l’économie, et d’autre part, une demande de santé croissante avec des pathologies nouvelles ou en fort développement : diabète et obésité, cancer, maladies cardio-vasculaires ou neuro-dégénératives, ostéoporose... Le défi à relever pour les pouvoirs publics est donc de réduire les déficits de l’assurance maladie sans faire chuter le niveau de santé de la population.

medecine accessible intro

La santé environnementale : priorité de santé publique

En France, la pollution de l’air est à l’origine de 45 000 décès prématurés chaque année, pour un coût évalué à plus de 100 milliards d’euros.
Dans les pays industrialisés, les maladies respiratoires, l’asthme en particulier, pourraient doubler au cours des vingt prochaines années. Pourtant, la Charte de l’environnement, inscrite en 2004 dans le préambule de la Constitution, prévoit que “chacun a le droit de vivre dans un environnement équilibré et respectueux de la santé”.

La santé environnementale pourrait être mieux enseignée et faire l’objet d’une spécialisation en internat de médecine. Des programmes de santé publique auprès des personnes à risque et des incitations financières en direction des entreprises afin de promouvoir les bonnes pratiques, notamment pour améliorer la qualité de l’air intérieur, seraient de nature à réduire les causes sociales de ce type de pathologies et à limiter le mésusage des médicaments.

 

Tous les articles relatifs à :

Recommander cet article :

Publié le 04/12/16

Les 11 entreprises internationales membres du LIR

  • Laboratoire Abbvie
  • Laboratoire Astellas
  • Laboratoire Astrazeneca
  • Laboratoire Bayer
  • Laboratoire Boehringer Ingelheim
  • logo-gsk-2014
  • Laboratoire Janssen
  • MSD LOGO
  • Laboratoire Novartis
  • Laboratoire Roche
  • Laboratoire Takeda

 

Copyright © 1997-2018 Imaginons la Santé - c/o Régus Trocadéro - 112 Avenue Kléber - 75016 Paris

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON
Ce site respecte les principes de la charte HONcode. Vérifiez ici.

Ce site ne collecte aucune donnée personnelle sans votre consentement préalable.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité - En savoir plus

J'ai compris

Nous utilisons les technologies standard de l’Internet nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de ce site. Cela veut dire que, de fait, nous collectons et stockons des informations, mais par défaut ce sont des informations anonymes et qui ne sont stockées que le temps de votre visite.

Par exemple nous détectons le type de navigateur que vous utilisez pour que notre serveur vous délivre la page la mieux optimisée, ou nous déponsons un cookie de session pour assurer la sécurité de votre navigation.

Evidemment, si vous vous inscrivez à l’un de nos services (mailing liste, espace personnel, etc.), ou que vous nous contactez, nous vous demandons des données personnelles.
Pour savoir comment nous les gérons ou comment exercer vos choix, consultez notre Politique de confidentialité.