Association des laboratoires internationaux de recherche

logo LIR 2015 web
Intégrer les bénéfices des traitements innovants pour mieux soigner

Intégrer les bénéfices des traitements innovants pour mieux soigner

Pour les français, l’enjeu essentiel est aujourd’hui de garantir durablement un système de soins juste et efficace. Cela passe non seulement par des conditions socio-économiques, juridiques et fiscales, encourageant l’innovation en santé, mais aussi par une utilisation optimale des traitements innovants.

Le système de santé français gagnera à mieux évaluer et mesurer l’impact des innovations thérapeutiques, sous l’angle du rapport bénéfice / risque : la collecte et la consolidation des données médico-économiques doivent être développées tout au long de la chaîne de soins, afin de disposer de données épidémiologiques suffisantes. l’essor du big data permettrait de nourrir un portail “epidémiologie france” dans lequel seraient consolidées les données de vie réelle POST-AMM.

Les bases de données sont devenues un enjeu de santé publique. il faut rattraper le retard français en matière de pharmaco-épidémiologie, élargir l’accès aux bases de données et les partager davantage - enjeu de mesure de la valeur en vie réelle  - mettre en place des standards européens et internationaux afin d’en fiabiliser l’exploitation d’un pays à l’autre.

La mise en œuvre des essais cliniques doit être simplifiée, condition indispensable à l’émergence plus rapide des produits innovants, dans le contexte d’une aversion au risque qui se développe dans l’opinion et d’un principe de précaution constitutionnalisé.

Les Entreprises Internationales du Médicament préconisent la mise en place de nouvelles grilles d’évaluation sur l’efficacité et la tolérance des nouveaux médicaments, d’une façon concertée et qui ménage les potentialités de la recherche tout en garantissant la sécurité des patients et des volontaires. Enfin, il serait utile de formaliser l’histoire des maladies par la diffusion et l’actualisation permanente d’un guide de l’évolution des connaissances et des progrès thérapeutiques sur chaque pathologie.

Réduire les délais d’accès de tous aux produits innovants

En particulier, l’accès d’un nouveau médicament au remboursement détermine non seulement sa diffusion auprès des patients mais aussi l’attractivité du marché français pour les entreprises pharmaceutiques, et donc l’accès de la population de notre pays à ces produits.

Les membres de l’association LIR préconisent la simplification et l’accélération des procédures d’accès au remboursement desproduits de santé. En effet, les délais d’accès en france des nouveaux médicaments à la prise en charge collective n’ont jamais réussi à respecter les normes européennes.

Cette complexité retarde donc l’accès des patients aux médicaments innovants dans des conditions économiques favorables et constitue potentiellement une perte de chance pour les patients. Pourtant, l’AMM1 européenne constitue une validation suffisante du rapport bénéfices/risques des nouveaux médicaments. La prise en charge collective pourrait être consentie dès l’obtention de l’AMM1, les phases d’évaluation par la commission de la transparence et de négociation avec le CEPS2 se déroulant parallèlement.

Ainsi, parmi les pistes à étudier, l’entreprise déposerait, concomitamment à l’AMM, les éléments nécessaires à la négociation ultérieure tout en ayant accès au remboursement, sous réserve que le prix du médicament respecte la cohérence européenne des asmr ou des comparateurs. Au terme de la négociation, l’entreprise rétrocèderait les écarts éventuellement constatés entre les éléments déposés et les éléments négociés, assurant la totale neutralité financière pour l’assurance maladie.

1. AMM : Autorisation de Mise sur le Marché  - 2. CEPS : Comité Économique des Produits de Santé

 

Mettre au point une innovation thérapeutique, c’est au moins dix ans d’études de R&D

LES ENTREPRISES INTERNATIONALES DU SECTEUR PHARMACEUTIQUE SOUHAITENT CONTRIBUER À FAVORISER L’ACCÈS DE TOUS AUX MÉDICAMENTS INNOVANTS, ET RÉDUIRE AINSI LA PERTE DE CHANCE QUE CONSTITUERAIT TOUT RETARD DANS LA MISE À DISPOSITION DU PUBLIC DES TRAITEMENTS AYANT FAIT LA PREUVE DE LEUR EFFICACITÉ AU TERME DES ESSAIS CLINIQUES.

Tous les articles relatifs à :

Recommander cet article :

Publié le 04/12/16

Les 11 entreprises internationales membres du LIR

  • Laboratoire Abbvie
  • Laboratoire Astellas
  • Laboratoire Astrazeneca
  • Laboratoire Bayer
  • Laboratoire Boehringer Ingelheim
  • logo-gsk-2014
  • Laboratoire Janssen
  • MSD LOGO
  • Laboratoire Novartis
  • Laboratoire Roche
  • Laboratoire Takeda

 

Copyright © 1997-2018 Imaginons la Santé - c/o Régus Trocadéro - 112 Avenue Kléber - 75016 Paris

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON
Ce site respecte les principes de la charte HONcode. Vérifiez ici.

Ce site ne collecte aucune donnée personnelle sans votre consentement préalable.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité - En savoir plus

J'ai compris

Nous utilisons les technologies standard de l’Internet nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de ce site. Cela veut dire que, de fait, nous collectons et stockons des informations, mais par défaut ce sont des informations anonymes et qui ne sont stockées que le temps de votre visite.

Par exemple nous détectons le type de navigateur que vous utilisez pour que notre serveur vous délivre la page la mieux optimisée, ou nous déponsons un cookie de session pour assurer la sécurité de votre navigation.

Evidemment, si vous vous inscrivez à l’un de nos services (mailing liste, espace personnel, etc.), ou que vous nous contactez, nous vous demandons des données personnelles.
Pour savoir comment nous les gérons ou comment exercer vos choix, consultez notre Politique de confidentialité.