Association des laboratoires internationaux de recherche

logo LIR 2015 web
Comment les trithérapies ont révolutionné la prise en charge des malades atteints du SIDA

Comment les trithérapies ont révolutionné la prise en charge des malades atteints du SIDA

Le SIDA (syndrome de l’immunodéficience acquise) a été identifié en 1983. C’était alors une pathologie dont les ressorts étaient inconnus et dont la plupart des malades mouraient.

Les premiers traitementsi, mis à disposition des malades à la fin des années 1980, se sont avérés extrêmement lourds pour les patients, tant par la quantité de comprimés à ingérer que par les nombreux effets indésirables qui les accompagnaient, dégradant considérablement la qualité de vie des patients. De plus, certains patients ont développé des résistances à ces traitements, les rendant inefficaces. Globalement, si ces premières thérapies ont permis aux malades atteints du SIDA d’obtenir un « répit », elles n’ont pas permis de conduire à un véritable allongement de la durée de vie.

L’arrivée des trithérapies en 1996 a permis une avancée majeure dans le traitement du SIDA.
Les trithérapies, association de trois médicaments, sont un véritable exemple de succès de la recherche pharmaceutique.

 

Chez un patient atteint, le SIDA progresse en plusieurs phases : la phase dite « VIH », pendant laquelle le patient voit ses défenses immunitaires considérablement affaiblies, avant de croître à nouveau ; puis la phase SIDA à proprement parler, pendant laquelle les défenses immunitaires sont à nouveau extrêmement faibles. Les trithérapies interviennent tôt dans le traitement de la maladie, dès la phase VIH : elles ont ainsi permis à de nombreux patients de conserver, voire de retrouver, des défenses immunitaires à un niveau acceptable, réduisant la charge virale des malades à des stades presque indétectables. Ainsi, même s’il est encore impossible de détruire complètement le virus du SIDA, il est désormais possible de limiter considérablement sa progression.

Ces nouvelles thérapies ont révolutionné la prise en charge du SIDA et la vie des patients. Du statut de maladie mortelle, le SIDA est en train de passer à celui de maladie chronique : l’espérance de vie des malades du SIDA se rapproche maintenant de l’espérance de vie des personnes en bonne santé. Les trithérapies ont également permis une deuxième avancée majeure : permettre aux femmes porteuses du virus d’avoir des enfants sains ; ceci était inimaginable il y a quinze ans.

Les trithérapies dans le domaine du SIDA sont un bel exemple de succès de la recherche pharmaceutique et de coopération entre laboratoires. Des progrès sont encore à venir et la recherche reste mobilisée contre le VIH, pour donner aux malades une meilleure qualité de vie, avec l’espoir d’éradiquer un jour ce virus.

Recommander cet article :

Publié le 17/02/13

Les 12 entreprises internationales membres du LIR

  • Laboratoire Abbvie
  • Laboratoire Astellas
  • Laboratoire Astrazeneca
  • Laboratoire Bayer
  • Laboratoire Biogen
  • Laboratoire Boehringer Ingelheim
  • logo-gsk-2014
  • Laboratoire Janssen
  • MSD LOGO
  • Laboratoire Novartis
  • Laboratoire Roche
  • Laboratoire Takeda

 

Copyright © 1997-2018 Imaginons la Santé - c/o Régus Trocadéro - 112 Avenue Kléber - 75016 Paris

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON
Ce site respecte les principes de la charte HONcode. Vérifiez ici.

Ce site ne collecte aucune donnée personnelle sans votre consentement préalable.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité - En savoir plus

J'ai compris

Nous utilisons les technologies standard de l’Internet nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de ce site. Cela veut dire que, de fait, nous collectons et stockons des informations, mais par défaut ce sont des informations anonymes et qui ne sont stockées que le temps de votre visite.

Par exemple nous détectons le type de navigateur que vous utilisez pour que notre serveur vous délivre la page la mieux optimisée, ou nous déponsons un cookie de session pour assurer la sécurité de votre navigation.

Evidemment, si vous vous inscrivez à l’un de nos services (mailing liste, espace personnel, etc.), ou que vous nous contactez, nous vous demandons des données personnelles.
Pour savoir comment nous les gérons ou comment exercer vos choix, consultez notre Politique de confidentialité.