Association des laboratoires internationaux de recherche

logo LIR 2015 web
Données de santé publiques-privées, quelle utilisation ?

Données de santé publiques-privées, quelle utilisation ?

Alors que les données de santé auront un nouveau cadre réglementaire le 25 mai 2018, Le Think tank LIR publie une étude qui fait le point sur l’usage des données de santé en France comparé aux autres pays étrangers.

Le think tank « LIR imaginons la Santé » rend publique une étude « Données de santé : nouvelles perspectives pour les acteurs et les systèmes de soins », dont l’objectif était d’identifier les leviers et les points d’ancrage pour une utilisation optimisée des données de santé en France. Cette étude traduit une réflexion prospective menée depuis septembre 2017 par le think tank LIR, avec l’appui du cabinet EY, qui a permis de poser les perspectives de l’utilisation des données de santé pour les acteurs et les systèmes de soins.

Une trentaine d’entretiens avec des spécialistes des données de santé en France et à l’étranger, des benchmarks internationaux et sectoriels et trois ateliers débats en présence d’experts publics et privés ont été réalisés. Des exemples d’initiatives mises en place dans les pays nordiques et anglo- saxons y sont présentés, démontrant l’intérêt de l’exploitation et du chainage des données comme accélérateurs de la transformation des systèmes de soins.

Les données de santé sont d’une grande disparité, généralement peu intégrées, et sont en pleine explosion, dans tous les pays du monde :

  • leur volume devrait atteindre 2,3 milliards de giga-octets d’ici à 2020,
  • le nombre d’objets connectés devrait atteindre 80 milliards en 2020.

Il n’est pas simple d’analyser les données de santé et d’en tirer des connaissances utiles au regard de leur grande diversité de formats,Il n’est pas simple d’analyser les données de santé et d’en tirer des connaissances utiles au regard de leur grande diversité de formats,des multiples sources, et de leurs caractéristiques. Néanmoins, les données de santé fournissent des outils supplémentaires pour le développement d’une médecine personnalisée, elles constituent également un véritable levier pour la sécurité sanitaire et pour l’efficience des parcours de soins et des organisations.  

Les acteurs publics et privés impliqués dans la production et la gestion des données de santé sont multiples et répondent à des contraintes différentes. Pourtant tous les acteurs ont intérêt à accélérer la mise en place de bases de données performantes. Reste à définir le modèle qui permettra de passer de la donnée à la connaissance, en s’assurant que le patient ou l’usager reste le grand bénéficiaire de ces actions.

Alors que le chainage des données est un accélérateur de la transformation des systèmes de soins, les pays nordiques et anglo-saxons ont pris une longueur d’avance sur la France. Cependant, cette étude, disponible sur le site du LIR, a mis en lumière le potentiel des données de santé françaises accessibles, et la dynamique enclenchée avec la création du Système National des Données de Santé.

Pour aller plus loin :

L'étude complète : 

 

pdfTélécharger l'étude complète1.65 Mo

 

Tous les articles relatifs à :

Recommander cet article :

Publié le 19/04/18

Les 12 entreprises internationales membres du LIR

  • Laboratoire Abbvie
  • Laboratoire Astellas
  • Laboratoire Astrazeneca
  • Laboratoire Bayer
  • Laboratoire Biogen
  • Laboratoire Boehringer Ingelheim
  • logo-gsk-2014
  • Laboratoire Janssen
  • MSD LOGO
  • Laboratoire Novartis
  • Laboratoire Roche
  • Laboratoire Takeda

 

Copyright © 1997-2018 Imaginons la Santé - c/o Régus Trocadéro - 112 Avenue Kléber - 75016 Paris

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON
Ce site respecte les principes de la charte HONcode. Vérifiez ici.

Ce site ne collecte aucune donnée personnelle sans votre consentement préalable.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité - En savoir plus

J'ai compris

Nous utilisons les technologies standard de l’Internet nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de ce site. Cela veut dire que, de fait, nous collectons et stockons des informations, mais par défaut ce sont des informations anonymes et qui ne sont stockées que le temps de votre visite.

Par exemple nous détectons le type de navigateur que vous utilisez pour que notre serveur vous délivre la page la mieux optimisée, ou nous déponsons un cookie de session pour assurer la sécurité de votre navigation.

Evidemment, si vous vous inscrivez à l’un de nos services (mailing liste, espace personnel, etc.), ou que vous nous contactez, nous vous demandons des données personnelles.
Pour savoir comment nous les gérons ou comment exercer vos choix, consultez notre Politique de confidentialité.